Accueil / Pays / Afrique Australe / Afrique du Sud / Drame en Afrique du Sud : 20 jeunes retrouvés morts dans une discothèque
DDM FREDERIC CHARMEUX - EN CENTRE VILLE , OPERATION DE CONTROLE DE LA POLICE ET DES POLICIERS POUR CONTROLER LES GENS QUI NE PORTENT PAS LE MASQUE ANTI COVID 19 / BST BRIGADE SPECIALISEE DE TERRAIN ILLUSTRATION PATROUILLE SURVEILLANCE

Drame en Afrique du Sud : 20 jeunes retrouvés morts dans une discothèque

Partagez ceci :

Les populations d’East London, une ville située à 700 km au sud de Johannesburg, en Afrique du Sud, se sont réveillées ce dimanche matin, avec une découverte macabre : les corps inanimés de 20 jeunes retrouvés dans un night-club. Les victimes sont âgées de 18 à 20 ans.

Selon les premiers premières informations de la police, aucune victime ne présente de blessure apparente.

En revanche, sur les réseaux sociaux, certains évoquaient la possibilité d’une intoxication au gaz ou d’un empoisonnement collectif. 

« Trois blessés sont décédés à l’hôpital, et il en reste deux dans un état très critique », a indiqué sur une chaîne de télévision locale Weziwe Tikana-Gxothiwe, la cheffe du service de sécurité du gouvernement provincial.

Les autorités avaient dans un premier temps évoqué 17 décès.

Un responsable des services de santé provinciaux, Unathi Binqose, a écarté la possibilité d’une bousculade ou d’un mouvement de foule. 

« Il est difficile de penser qu’il s’agit d’une bousculade, car aucune victime ne présente de blessure ouverte visible », a-t-il affirmé par téléphone à l’AFP depuis les lieux de l’incident.

Selon le journal local DispatchLive, « les corps sont éparpillés, en travers des tables, sur des chaises et au sol », sans « aucun signe apparent de blessure ». 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »