Home / A la Une / France : quand la Covid-19 piétine la fête nationale française

France : quand la Covid-19 piétine la fête nationale française

Partagez ceci :

Crise sanitaire oblige, la France a commémoré ce 14 juillet, sa fête nationale dans une ambiance particulière. Cette fête, qui traditionnellement mêle défilé militaire, bals populaires, et d’incontournables feux d’artifice dans toute la France n’a rassemblé cette année que 2 000 soldats et environs 2 500 invités présents dans les tribunes.

Parmi ces invités figurent 1 400 représentants des Français qui ont été en première ligne au plus fort de l’épidémie : soignants, familles de soignants morts du SARS-CoV-2 enseignants, caissiers, agents funéraires, policiers, gendarmes, pompiers, salariés d’usines de masques ou de tests.

Cette année, quatre pays étrangers ont défilé aux cotés des troupes françaises. Ils s’agit des Allemands, des Autrichiens, des Luxembourgeois et des Suisses ont battu ainsi le pavé de la place de la Concorde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »