Accueil / A la Une / Fumée blanche… Le Conseil de transition du Mali enfin constitué !
double investiture
Former Defense Minister and retired Col. Maj. Bah N'Daw, right, is sworn into the office of transitional president, and Col. Assimi Goita, left, head of the junta that staged the Aug. 18 coup, is sworn into the office of transitional vice president, at a ceremony in the capital Bamako, Mali, Friday, Sept. 25, 2020. Mali's transitional president and vice president were sworn into office Friday, more than a month after a coup in the West African nation, as Mali remains under sanctions by the 15-nation West African regional bloc ECOWAS, and amid uncertainty about details of the transition period. (AP Photo)

Fumée blanche… Le Conseil de transition du Mali enfin constitué !

Partagez ceci :

Le Conseil national de Transition (CNT) vient d’être mis en place avec 121 membres. Après la désignation du chef d’État du Mali, la nomination d’un Premier ministre et des membres de son gouvernement, le Conseil de transition qui aura un pouvoir législatif est l’étape suivante.

Des proches de l’imam Mahmoud Dicko ainsi que plusieurs figures de l’ex-rébellion, notamment Mohamed Ag Intalla font partie du Conseil national de Transition (CNT). La grande surprise demeure les membres des partis de l’ex-majorité et de l’ex-opposition ainsi du M5, mouvement de contestation qui a participé à la chute de l’ancien président IBK.

Mamadou Diarrassouba, membre du RPM, l’ancien parti au pouvoir et Assarid Ag Imbarcaouane, d’un important parti politique, l’Alliance pour la démocratie au Mali (l’Adéma) y figurent.

Cependant, l’élection du président du CNT est prévue pour ce samedi 5 décembre.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »