Accueil / A la Une / « Gbagbo doit être arrêté », crient les victimes du CVCI
Gbagbo-victimes

« Gbagbo doit être arrêté », crient les victimes du CVCI

Partagez ceci :

Si les partisans de l’ancien président attendent son retour avec impatience, d’autres ne décolèrent pas. Laurent Gbagbo, c’est « le loup qui retourne à la bergerie », regrette Issiaka Diaby, président du Collectif des victimes en Côte d’Ivoire (CVCI), qui compte près de 16 000 membres.

« La CPI n’a pas rendu justice aux victimes de crimes de masse », poursuit-il.

Rappelant que Gbagbo a été condamné dans l’affaire dite du casse de la BCEAO, il conclut : « Il doit être arrêté, personne n’est au-dessus des lois. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »