Accueil / A la Une / George Weah : un référendum mardi pour remettre le compteur à zéro?

George Weah : un référendum mardi pour remettre le compteur à zéro?

Partagez ceci :

George Weah passe une semaine test. Les Libériens doivent décider mardi par référendum s’ils approuvent une modification de la Constitution. Une étape importante pour le président George Weah. Les opposants craignent qu’il ait envie de briguer un troisième mandat.

Comme certains de ses collègues ouest-africains, George Weah pourrait être piqué par le virus du 3ème mandat. C’est la crainte que les opposants libériens ont.

Les propositions de Weah

En fait ce mardi, les quelque 2,5 millions d’électeurs sont appelés à approuver ou non huit amendements à la Constitution de 1986. Il s’agit notamment d’une réduction de la durée du mandat présidentiel de six à cinq ans. Il est suggéré aussi de réduire la durée des mandats des députés et des sénateurs, respectivement de six à cinq ans et neuf à sept ans.

Weah attache du prix à ce référendum du 8 décembre qui est en outre couplé avec les élections sénatoriales de mi-mandat.

Le compteur à zéro ?

Après la guerre civile et l’épidémie Ebola, George Weah a suscité un espoir important à son élection il y a 3 ans. Certaines rumeurs lui ont attribué ces derniers mois la volonté de tirer profit du changement de Constitution qu’il appelle de ses vœux pour aller au-delà de la limite de deux mandats présidentiels.

« Il briguera un troisième mandat simplement parce que ses six premières années se seraient déroulées sous une autre Constitution. Voter +oui+ au référendum serait une erreur », a indiqué le sénateur d’opposition Darius Dillon selon Beninwebtv.

Selon ses opposants, l’argument de Weah sera une « remise à zéro » de son compteur présidentiel, pour non seulement se représenter en 2024 pour un second mandat (de cinq ans), mais aussi encore une fois en 2029, ce qui rendrait possible une présidence Weah jusqu’en 2034.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »