Accueil / A la Une / Ghana: le changement climat au coeur des assemblées annuelles de la BAD
Akinwumi Adesina

Ghana: le changement climat au coeur des assemblées annuelles de la BAD

Partagez ceci :

C’est ce mardi que s’ouvre à Accra, au Ghana, les assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD). Au coeur des discussions, le changement climatique. Quelque 3 000 délégués: dirigeants et actionnaires de la Banque sont attendus à ces réunions.

Événement le plus important de l’année, les assemblées annuelles de la BAD reprennent ce mardi dans la capitale ghanéenne, après deux ans en visio-conférence, en raison de la pandémie de Covid-19.

Les questions climatiques sont largement débattues au cours de ces réunions, dans un contexte où la sécheresse, les cyclones ainsi que des phénomènes météorologiques extrêmes dévastent le continent, ce qui a un coût humain et financier, si l’on en croit Akinwumi Adesina, président de la BAD.

« L’addition s’élève à 50 milliards de dollars, chaque année, d’ici à 2040. Nous ne sommes pas responsables du changement climatique, mais nous souffrons de manière disproportionnée de ses conséquences négatives », a-t-il déclaré dans des propos relayés par RFI.

Le président de la BAD insiste sur les engagements de son institution à contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre du continent. Plus question de financer le charbon, par exemple. Cependant, il reste prudent sur d’autres sources d’énergies, à l’image du président angolais qui a récemment appelé, lors d’une réunion de l’organisation des producteurs de pétrole africains, à ne pas quitter hâtivement les combustibles fossiles.

« Ce que je veux dire, c’est que le gaz naturel doit rester un élément fondamental du système énergétique de l’Afrique parce que nous avons besoin de systèmes énergétiques stables, nous devons créer des emplois et nous avons besoin d’industries. L’Afrique ne peut pas être pauvre, nous voulons aussi être riches. Nos populations le méritent », a poursuivi Akinwumi Adesina.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »