Home / A la Une / BAD : accusé de ‘favoritisme’, Akinwumi Adesina répond !
Akinwumi Adesina

BAD : accusé de ‘favoritisme’, Akinwumi Adesina répond !

Partagez ceci :

Alors que la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé jeudi 9 avril la création d’un fonds de 10 milliards de dollars pour aider le continent à faire face au coronavirus, son président Akinwumi Adesina, est confronté à des accusations internes de népotisme. Dans un entretien exclusif avec RFI, le patron de la BAD répond à ses détracteurs, dont voici un extrait.

RFI : Akinwumi Adesina, bonjour. Vous êtes visé par une enquête interne à la Banque africaine de développement. Des salariés vous reprochent des « traitements de faveur » accordés à des compatriotes nigérians, des nominations à des postes importants qui n’auraient pas suivi les règles de recrutement. Que répondez-vous à ces accusations ?

Akinwumi Adesina : Je suis très fier d’être président de la Banque africaine de développement. Ces accusations ne sont que des accusations. Ce sont des mensonges, des choses que les gens disent. On m’attaque parce que nous sommes dans une période de réélection, de tous ces politiques-là… Ce sont des mensonges.

Vous récusez donc toute accusation de favoritisme ? Vous avez toujours respecté les règles internes de la Banque africaine de développement ?

Je respecte les règles à 100%, et je récuse ces accusations à 100%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »