Accueil / A la Une / Guerre en Ukraine: l’Italie se tourne vers l’Angola pour ses besoins en gaz

Guerre en Ukraine: l’Italie se tourne vers l’Angola pour ses besoins en gaz

Partagez ceci :

L’Algérie et l’Egypte avant Pâques, le Congo et l’Angola cette semaine, le Mozambique en mai: l’Italie s’est lancée dans une offensive diplomatique en Afrique pour sortir de sa dépendance au gaz russe.

Alors que la Russie fournit à la péninsule 45% de son gaz, le Premier ministre italien Mario Draghi souhaite changer cette situation en diversifiant au plus vite son portefeuille de fournisseurs.

« Nous ne voulons plus dépendre du gaz russe, parce que la dépendance économique ne doit pas devenir une sujétion politique », a-t-il affirmé dimanche dans un entretien au quotidien Il Corriere della Sera.

« La diversification est possible et peut être mise en œuvre relativement rapidement, plus vite que nous le pensions », a-t-il estimé.

Dans ce but, Mario Draghi devait se rendre mercredi à Luanda et jeudi à Brazzaville. Mais, positif au Covid-19, c’est son ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio et celui de la Transition écologique Roberto Cingolani qui ont participé à la signature d’une « déclaration d’intention » pour développer des projets communs en Angola.

« Nous avons conclu un accord important avec l’Angola pour accroître nos fournitures de gaz (…). L’engagement de l’Italie pour diversifier ses sources en sort conforté », a déclaré M. Di Maio au terme de cette visite à Luanda.

M. Cingolani a loué un accord qui « booste la coopération (…) dans les secteurs du renouvelable, du biofioul, du GNL et dans la formation technologique et environnementale ».

Auparavant, M. Draghi s’était entretenu par téléphone avec le président angolais João Manuel Gonçalves Lourenço pour convenir du renforcement du « partenariat bilatéral (…), en particulier dans le secteur énergétique », selon Rome.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »