Accueil / A la Une / Guinée : un numéro vert pour signaler tout abus des forces de sécurité

Guinée : un numéro vert pour signaler tout abus des forces de sécurité

Partagez ceci :

Au pouvoir depuis le Coup d’État du 5 septembre 2021 et l’arrestation du président Pr Alpha Condé, la junte militaire prend des dispositions en vue de l’organisation de la phase de transition. Après les récentes mesures prises notamment la libération des prisonniers politiques, les putschistes viennent de mettre à la disposition des populations un numéro vert pour dénoncer tout abus des forces de l’ordre et de sécurité.

Désormais les populations peuvent composer le numéro vert 100 pour dénoncer tout débordement des forces de l’ordre et de sécurité dans leur exercice de maintien de l’ordre.

Cette nouvelle disposition prise par la junte à l’air de satisfaire la population comme le témoigne un jeune homme du quartier Bamento à Conakry, le principal foyer de contestation du Prof. Alpha Condé. 

« Si toutefois les autorités arrivent à concrétiser ce qu’ils sont en train de faire là, on apprécie l’idée et on leur souhaite le meilleur », a-t-il confié au micro de RFI. 

« Dès qu’il y a des mouvements en Guinée, les gens en profitent pour piller les biens des gens. Le fait que ce comité a mis ce numéro vert en place, c’est salutaire », estime autre homme.

Véritable volonté de la part de la junte militaire de protéger les libertés publiques fondamentales où simple annonce de séduction ? 

Henri AKODO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »