Accueil / A la Une / Incendies en Algérie : 90 morts dont 33 militaires, selon un nouveau bilan

Incendies en Algérie : 90 morts dont 33 militaires, selon un nouveau bilan

Partagez ceci :

Alors que pompiers, militaires et volontaires mais aussi des bombardiers d’eau continuent d’éteindre les derniers feux de forêts qui ravagent le nord de l’Algérie depuis lundi, le bilan humain s’est alourdit. Les autorités locales ont évoqué samedi, le décès de 90 personnes parmi lesquels 33 militaires.

Selon les dirigeants algériens, ces incendies sont en majorité d’origine « criminelle » et des pyromanes ont été arrêtés.

Le ministère de la Défense a organisé, samedi, deux cérémonies pour honorer les 33 soldats qui ont péri en luttant contre les flammes, l’une à l’hôpital militaire d’Alger, en présence du chef d’état-major, et l’autre à Constantine (nord-est).

« Ces héros ont sacrifié leur âme pour la patrie et pour sauver leurs concitoyens des incendies criminelles survenues dans différentes régions de notre pays », a déclaré le général Boualem Madi, directeur de la communication de la Défense lors d’une l’oraison funèbre, au troisième et dernier jour d’un deuil national.

Le président Abdelmadjid Tebboune a pour sa part, rendu visite samedi aux blessés, civils et militaires, hospitalisés à Alger, leur promettant de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour leur prise en charge.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »