Umalis Group
Home / A la Une / Jumia, première technologue d’Afrique à entrer à la Bourse de Wall Street

Jumia, première technologue d’Afrique à entrer à la Bourse de Wall Street

Partagez ceci :

Jumia, la startup africaine pose ses valises à la bourse de New York. La plate-forme panafricaine d’e-commerce encore surnommé « l’Amazon africain », est devenue la première entreprise de technologue d’Afrique à entrer à la bourse de Wall Street de New York (NYSE), la plus grande bourse du monde.

L’information telle que relayée par Reussirbusiness qui reprend le site de « La Tribune » a été dévoilée par la startup elle-même.

Grâce à cette entrée, « l’Alibaba africain » a ainsi pu lever près de 200 millions lors de cette opération qui d’après notre source, a cristallisé l’actualité de la presse financière et économique mondiale.

Les fonds devraient servir à financer la stratégie d’expansion de Jumia et cette entrée en bourse « n’est qu’une étape », le « début d’un long et grand voyage », d’après Sacha Poignonnec et Jeremy Hodara, co-fondateurs et co-directeurs de Jumia.

« Nous allons continuer à nous concentrer sur notre mission et à travailler encore plus dur pour aider les consommateurs, les vendeurs, les partenaires et toutes les parties prenantes à tirer profit de cette révolution technologique », ont-ils ajouté.

La startup promet des innovations pour agrandir ses offres sur le marché.

Créée au Nigeria en 2012, Jumia se présente comme un centre commercial en ligne.

Il est présent dans 14 pays africains dont l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, le Kenya, l’Égypte, l’Ouganda, le Cameroun, le Sénégal, le Ghana, le Rwanda, l’Afrique du Sud, la Tanzanie et la Côte d’Ivoire.

Résultat de recherche d'images pour "jumia à la bourse de new york"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »