La nation togolaise ‘perd’ 500 de ses fils !

TAB Group Business
Partagez ceci :

Rassurez-vous, il ne s’agit pas de décès, nous parlons ici de civilité. A ce jour , la population togolaise est réduite de 500 personnes. Tous ont renoncé à leur nationalité ! La nouvelle a été portée au grand public à l’issue du Conseil des ministres togolais de ce mercredi.

A travers l’annonce le gouvernement togolais a ainsi autorisé la perte de la nationalité à 500 de ses ressortissants. Ces derniers ont émis le désir d’obtenir la nationalité d’un autre pays.

Le cadre réglementaire prévu par la loi exige à cet effet, la perte de la nationalité d’origine.


Le ministère togolais de la Justice a révélé avoir enregistré pour la période de l’année 2018 et du premier semestre 2019, un total de 500 demandes d’abandon de leur nationalité.

Pour que la décision portant perte de la nationalité togolaise ne soit actée, le gouvernement a précisé qu’« elle emporte la restitution par le bénéficiaire de tous les documents officiels à savoir le certificat de nationalité togolaise, la carte d’identité, le passeport et la carte consulaire ».

Précisons que les Togolais ayant soumis cette requête résident dans différents pays à l’étranger notamment en Allemagne, aux Pays-Bas, en Norvège, en Chine, aux Etats Unis et en Autriche.