Accueil / Country / Central Africa / Tchad / La pénurie du carburant au Tchad entraîne la rareté de la bière

La pénurie du carburant au Tchad entraîne la rareté de la bière

Partagez ceci :

L’offre de la brasserie nationale du Tchad en matière de commandes de bières est inférieure à la demande à cause de la pénurie du carburant pour faire fonctionner ses groupes électrogènes.

Cette situation pousse les détaillants et les bars à aller s’approvisionner en bière au Cameroun voisin, entraînant ainsi une augmentation des prix pour les consommateurs.   Le prix des bières qui est donc passé de 650 francs CFA à 800 ou parfois 1.000 francs CFA. 

« Les Brasseries du Tchad disent qu’ils n’ont pas assez de carburant pour pouvoir faire tourner leurs groupes électrogènes. Et au Tchad, nous avons un problème d’énergie. Souvent, on ne peut que travailler avec les groupes. Dès lors qu’il y a pénurie de carburant, les Brasseries du Tchad aussi ne s’en sortent pas. Ils sont obligés de réduire la production », a expliqué Denis Djagui, importateur de bière et partenaire des Brasseries du Tchad, cité par dw.com.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »