Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : au moins 1700 fonctionnaires soupçonnés de malversations financières

Cameroun : au moins 1700 fonctionnaires soupçonnés de malversations financières

Partagez ceci :

Ces agents de l’Etat ont été appelés à justifier leurs interactions avec deux lignes de crédit inscrites dans le budget de l’État. Des lignes  dédiées aux interventions en investissement d’un montant annuel de 495 milliards de francs CFA.

Au Cameroun, un nouveau scandale secoue la fonction publique. Depuis quelques jours, au moins 1700 fonctionnaires, travaillant pour la plupart au ministère des Finances et de l’Économie, sont soupçonnés de diverses malversations financières. Selon les faits à la disposition des enquêteurs du service de la Police judiciaire, les soupçons vont de la fraude à la falsification de la durée des missions à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, à des financements de projets fictifs. Des actes qui auraient déjà fait perdre des centaines de milliards à l’État du Cameroun. Dans les faits, plusieurs fonctionnaires auraient effectué plus de 600 jours de mission par an, pour une année qui n’en compte que 365.

Les fonds supposés détournés provenaient des lignes de crédit inscrites dans le budget de l’État, la ligne 94, dédiée aux interventions en investissement, montant annuel de 95 milliards de francs CFA. Et la ligne 65 intitulée « intervention de l’État en fonctionnement », financée, elle, à concurrence de 400 milliards de francs CFA environ par an.

De sources proches du dossier, les enquêtes qui se font également au Contrôle Supérieur de l’Etat portent  sur une période de deux ans et sur un montant cumulé de 5 000 milliards de francs CFA.

L’affaire suscite l’indignation au sein de l’opinion. « On se demande où on va arriver avec ce pillage à outrance qui met le pays en lambeaux », dénonce  le coordonnateur d’une  ONG.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »