Accueil / Country / West Africa / Burkina Faso / Mineurs morts à Perkoa au Burkina Faso : des sanctions tombent !

Mineurs morts à Perkoa au Burkina Faso : des sanctions tombent !

Partagez ceci :

Huit mineurs sont déclarés morts dans la mine de Perkoa, située dans le centre du Burkina Faso, après avoir passé plusieurs jours coincés dans le sombre trou. C’était le 16 avril dernier. Cinq mois après, deux responsables de cette mine viennent d’être condamnés ce mercredi 14 septembre à des peines de prison avec sursis.

Le gouvernement annonçait en mai dernier l’ouverture d’une enquête afin de situer les responsabilités et a pris des mesures conservatoires pour empêcher les responsables de la mine de quitter le territoire.

Le directeur général de Nantou Mining, filiale locale de la société canadienne Trevali Mining qui exploite la mine, le Sud-Africain Hein Frey écope de 24 mois de prison avec sursis et de deux millions de francs CFA d’amende. Quant au directeur des opérations de Byrnecut Burkina, société sous-traitante de Nantou Mining, l’Australien Daryl Christensen, il est lui condamné à 12 mois de prison avec sursis et un million de francs CFA d’amende.

Ces peines sont en deçà des réquisitions du parquet qui avait exigé cinq ans de prison avec sursis et 50 millions de francs CFA contre les deux hommes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »