Home / A la Une / La population de Kara à la découverte de Xonam

La population de Kara à la découverte de Xonam

Partagez ceci :

Lancée officiellement à Lomé en mai 2020, l’application Xonam, plateforme de signalisation des cas de violations des droits de l’Homme au Togo, a été présentée le 18 juillet 2020 aux populations de la ville de Kara.

C’était en marge du lancement, dans cette même ville, des Peace Tour édition 2020. Cette présentation a été faite lors d’une mission de l’équipe du Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) dans cette ville de l’intérieur du pays.

Les jeunes, les acteurs de la société civile, les acteurs politiques et les leaders d’opinion (traditionnels et religieux) ont ainsi pu se familiariser avec cet outil.

Installation suivie de l’initiation à son utilisation, en un seul clic, les citoyens de la région de la Kara peuvent ainsi prévenir et signaler les violations de droits humains mais aussi promouvoir la cohesion sociale à travers une alerte précoce des faits susceptible d’entacher ladite cohesion sociale. « Nous sommes très heureux en apprenant l’existence d’une telle application. Personnellement, je me suis donné une mission: la faire connaitre et aider autant de jeunes que possible à l’installer. C’est tellement simple, mais utile et efficace » a lancé un jeune du milieu.

Un leader religieux rencontré lors des séances de sensibilisation sur le terrain a relevé: « j’avais d’ailleurs une situation qui me dérangeait et j’avais du mal à savoir vers quelle institution aller faire un signalement. Avec Xonam, j’envoie ma préoccupation et j’ai l’assurance que des professionnels des droits de l’Homme s’occupent du reste ».

Signalons que la campagne de vulgarization de cette application a bénéficié d’un appui financier du Programme des Nations Unies pour le Dévellopement (PNUD).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »