Home / A la Une / Le Togo remporte le « prix originalité » à la 9è édition des UEDH à Ouaga

Le Togo remporte le « prix originalité » à la 9è édition des UEDH à Ouaga

Partagez ceci :

L’édition 2019 des Universités d’Eté des Droits de l’Homme au Burkina-Faso s’est terminée sur une note positive pour le Togo avec le « prix originalité », remporté par les jeunes du Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH).

Nul ne doute plus de l’apport des TIC dans le quotidien de tous et particulièrement celui des jeunes.

Excellent outil de recherche et d’apprentissage avec l’avancée du e-learning, et des encyclopédies virtuelles, les TIC constituent aujourd’hui un moyen par lequel le citoyen peut contrôler l’action publique.

Avec leur projet « La promotion des Droits de l’Homme par les jeunes à travers une utilisation sécurisée des TIC », le binôme Coretta TANNOUS et Toussaint SAMBIANI ont su séduire les membres du jury de cette énième édition des universités d’été des droits humains (UEDH 2019) au Burkina-Faso, ce qui leur a valu le prix de « meilleur projet original ».

Pour Coretta TANNOUS, contribuer à la promotion des droits de l’Homme par les étudiants des deux universités publiques du Togo à travers les TIC, est une originalité en soi en ce sens que cela s’inscrit dans le cadre d’une initiative (Be Excellent and show it on the web) mise en place par le CDFDH, et qui consiste à promouvoir les Droits de l’Homme et les Objectifs du Développement Durable par les jeunes, au travers des tics.

« Nous avons décidé, à travers notre projet pour les UEDH, de renforcer les capacités des jeunes étudiants des universités publiques du Togo, afin qu’ils contribuent à la promotion des DH par le canal privilégié que sont les TIC et précisément les réseaux sociaux. Plus clairement, il s’agit de les outiller afin qu’ils aillent au-delà de l’aspect ludique de l’utilisation d’internet pour en faire un moyen efficace d’éducation et de plaidoyer », ajoute Toussaint SAMBIANI.

Le souhait de ces jeunes est que, dans le cadre de ce projet, les contenus web que produiront les étudiants, soient orientés en faveur d’un plaidoyer pour l’adoption par l’Assemblée Nationale d’une loi sur la protection des données personnelles au Togo.

Pour la suite de son parcours, M. SAMBIANI pense que  les connaissances acquises en matière de gestion de projets durant sa formation aux UEDH auront un impact sur son travail au CDFDH.

« Elles m’aideront à bien rédiger les projets en mettant plus d’accent sur le SMART dans la formulation des objectifs et des résultats à atteindre », conclut-il.

CDFDH, avec Jean De Dieu SOVON

Traduction »