Accueil / A la Une / La Russie met en garde la Turquie contre sa prochaine intervention en Syrie
Recep Tayyip Erdogan 555

La Russie met en garde la Turquie contre sa prochaine intervention en Syrie

Partagez ceci :

La Russie a enjoint au président turc, Recep Tayyip Erdogan, de surseoir à son opération militaire qu’il prévoit lancer prochainement dans le nord de la Syrie. Un message qui sonne comme un avertissement de la Russie donné à la Turquie.

Depuis quelques mois, l’armée turque s’est lancée dans le conflit syrien pour assurer sa sécurité à ses frontières. Ankara envisage poursuivre ses opérations militaires dans le nord de la Syrie dans un futur proche. Cette option de la Turquie n’est pas partagée par la Russie qui s’est érigée depuis le début du conflit comme un défenseur attitrée de la Syrie.

En marge de la 18e réunion internationale sur la Syrie, le représentant spécial de la Russie, Alexandre Lavrentiev, a passé le message du Kremlin à Ankara. « La décision finale n’a pas encore été prise, nous avons donc invité nos partenaires turcs à s’abstenir de mener des opérations militaires en Syrie. Nous avons franchement dit à nos amis turcs que cela pourrait conduire à de nouvelles escalades, y compris une confrontation armée. Cela pourrait nourrir les sentiments séparatistes de la soi-disant administration autonome du nord-est de la Syrie (AANES), que ne souhaitent ni la Turquie, ni la Russie, ni l’Irak, ni l’Iran«, a-t-il déclaré.

D’après le diplomate russe, la Turquie et ses partenaires dans la région n’ont pas encore épuisé les voix de résolution pacifique liés à sa sécurité à ses frontières avec la Syrie.

« Nous croyons et en avons parlé franchement qu’une opération militaire ne résoudra pas tous les problèmes qui existent actuellement, et, surtout, ne résoudra pas complètement les problèmes liés à la sécurité de la Turquie. Il me semble que les problèmes de sécurité nationale de la Turquie ne peuvent être résolus que si les forces gouvernementales syriennes prennent le contrôle total des frontières des territoires«, a assuré le représentant de la Russie pour la Syrie aux Turcs.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »