Home / A la Une / « Le gendarme d’Abobo »: Gohou en action, un film à voir absolument (vidéo)

« Le gendarme d’Abobo »: Gohou en action, un film à voir absolument (vidéo)

Partagez ceci :

Sorti au début du mois de novembre 2019, « Le gendarme d’Abobo » a déjà enregistré 15.000 spectateurs à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire. Avec un scénario en forme de clin d’œil aux films du comédien français Louis de Funès, le film a pour acteur principal, l’humoriste Michel Gohou.

« Le gendarme d’Abobo » met en scène Michel Gohou, monstre sacré de l’humour africain, dans le rôle d’un gendarme muté dans un lieu où ses vices, mais aussi ses qualités vont s‘épanouir dans un bouquet comique unique.

« Le Gendarme d’Abobo » raconte l’histoire d’un gendarme affecté dans le quartier populaire d’Abobo, à Abidjan pour avoir racketté le chauffeur d’un ministre. À travers ce personnage, le réalisateur Anton Vassil revisite la sociologie et l’histoire récente de la Côte d’Ivoire.

« Je me suis dit que Louis de Funès avait vraiment démarré sa grande carrière avec le Gendarme de Saint-Tropez, se souvient-il. Et je me suis dit en fait ce qu’il faudrait, c’est un film équivalent avec Michel Gohou. Et l’idée a tourné un petit peu dans ma tête. Et un jour quand j‘étais en voiture en allant dans le nord de la Côte d’Ivoire, je me suis fait arrêter par un policier. Le policier m’a dit: ‘bon, on fait comment?’ Je dis: ‘on fait comment quoi?’ ‘On fait comment il fait chaud, j’ai soif, on fait comment?’ Et là j’ai compris ça c’est la formule magique pour un film. », a confié Gohou Michel.

Le film étudie les thèmes de la délinquance en ligne, de la corruption, de la pauvreté ou encore à l’insécurité. Des sujets complexes et difficiles en Côte d’Ivoire abordés avec humour, et efficacité à en croire les premiers spectateurs.

Avec près de 15.000 entrées, « Le Gendarme d’Abobo » est désormais le film ivoirien ayant eu le plus de spectateurs. L‘équipe de production espère pouvoir le distribuer en Afrique, mais aussi dans le reste du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »