Accueil / Country / West Africa / Togo / Le Togo attendu à la Cour Pénale Internationale (CPI)

Le Togo attendu à la Cour Pénale Internationale (CPI)

Partagez ceci :

Le pays de Faure Gnassingbé ne figure pas parmi les 122 Etats ayant ratifié le statut de Rome portant création de cette juridiction internationale et entré en vigueur début juillet 2002.

En marge d’une visite dans la capitale ghanéenne, Accra, dans le cadre d’une conférence publique organisée par l’Institut ghanéen de gestion et d’administration publique, le président de la Cour pénale internationale (CPI) a émis un vœu et a chargé le Chef de l’Etat ghanéen d’œuvrer à sa réalisation.

« Je voudrais saisir cette occasion pour lancer un appel au président Akufo-Addo pour qu’il nous aide à encourager des pays comme la Guinée Bissau et le Togo à franchir cette étape dans l’intérêt de l’humanité, comme tous les autres États de la CEDEAO l’ont fait », a souhaité Chile Eboue-Osuji dans sa volonté de voir grandir le nombre des membres adhérents à cette institution.

Notons que la CPI exerce le droit dans les affaires liées au génocide, aux crimes contre l’humanité, aux crimes de guerre et aux situations de non-respect des droits humains des populations.




Traduction »