Accueil / A la Une / Législatives au Bénin: l’UA, un médecin après la mort ?

Législatives au Bénin: l’UA, un médecin après la mort ?

Partagez ceci :

La mission d’Observation de l’Union Africaine dépêchée au Bénin dans le cadre des élections législatives du 28 avril dernier, a rendu public mardi son rapport partiel. Même si l’UA a accompagné ces élections contestées par l’opposition, ses experts électoraux relèvent quelques incidents « mineurs » et font des recommandations. Une « action tardive », selon l’opinion.

Les élections se sont déroulées dans le calme selon les observateurs.

« De l’ouverture à la clôture du scrutin, la MOEUA a constaté un faible engouement populaire qui s’est traduit par l’absence de files d’attente dans les postes visités où en moyenne 386 personnes étaient inscrites sur les listes électorales », précise le rapport.

Les acteurs impliqués dans le processus électoral peuvent lire dans entre les lignes de ce rapport des recommandation pouvant aider à la résolution de la tension politique au Bénin.

Ci-dessous quelques unes des recommandations à l’endroit des autorités électorales:

Mettre en place des cadres de concertation avec les parties prenantes afin de dissiper les doutes et de promouvoir un climat de confiance ;

Renforcer les capacités des agents électoraux à travers une formation adéquate administrée à temps pour une meilleure appropriation des procédures et afin d’harmoniser l’application des procédures lors des prochaines échéances électorales ;

Produire de nouvelles cartes d’électeur sécurisées en vue de prévenir d’éventuelles tentatives de fraude ; 

Publier de manière régulière des statistiques actualisées sur le niveau de retrait des cartes d’électeur au niveau départemental et national conformément aux Directives sur l’accès à l’information et les élections en Afrique qui préconisent la mise à disposition par les parties prenantes au processus électoral d’informations d’intérêt public ;

Procéder à une publication lisible des résultats du scrutin au niveau des postes de vote dans l’objectif de renforcer la transparence des scrutins.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »