Accueil / Africa top success / Les Gabonais vivent dans la peur d’une flambée des prix

Les Gabonais vivent dans la peur d’une flambée des prix

Partagez ceci :

La circulation des trains de transport de marchandises est interrompue après un glissement de terrain, depuis le 24 décembre dernier. Cet éboulement qui s’est produit à la veille de Noël a détruit près d’un kilomètre de rails.

Dans cette situation, les populations redoutent une flambée des prix des produits de première nécessité. Le gouvernement a dans un communiqué en date de ce mercredi 28 décembre rassuré les populations sur les mesures prises en attendant la reprise du trafic ferroviaire.

Pour l’heure, aucune date de reprise des activités du Transgabonais n’a été précisée.

Pour les autorités gabonaises, l’urgence est de « faire en sorte d’éviter que les populations soient enclavées pendant longtemps et que nous assistions à des ruptures de stock au niveau des commerces à l’intérieur du pays », indique le ministre des Transports, Brice Constant Paillat.

Le gouvernement prend des mesures pour créer « une voie qui permettrait d’assurer une jonction entre la gare d’Offoué et la gare de Booué pour permettre de palier les ruptures de charges occasionnées par l’interruption du trafic ferroviaire ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »