Umalis Group
Home / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire / Magic System: taxé d’égoïste vis à vis des autres membres, A’salfo répond à ses détracteurs

Magic System: taxé d’égoïste vis à vis des autres membres, A’salfo répond à ses détracteurs

Partagez ceci :

Leader du groupe musical Magic System, Salif Traoré alias A’salfo est présenté comme un artiste hors pair. Adulé, fin stratège, citoyen engagé, businessman, le zouglouman ivoirien s’impose à tous les niveaux. Il fait d’ailleurs partie des 50 Africains les plus influents.

A 40 ans, il demeure l’un des parrains de la musique ouest-africaine. Commissaire général  du festival des musiques d’Anoumabo (Femua), qu’il a créé, le festival s’est imposé comme un rendez-vous incontournable, qui regroupe depuis 11 ans les grands noms de la musique africaine mais aussi un public monstre.

Son aura et son influence font de l’ombre aux autres membres du groupe que sont Manadja, Goudé et Tino au point où certaines mauvaises langues affirment qu’A’Salfo est égoïste, égocentrique et jouit de son fort caractère pour malmener ses trois autres « compagnons », lesquels sont souvent taxés de « choristes ou danseurs » d’A’Salfo.

Face à ces allégations, A’Salfo a décidé de se prononcer sur cette question de leadership auprès de nos confrères du magazine Tycoon dans son numéro 46 où il fait la couverture avec ses acolytes. Dans ces colonnes,  A’Salfo explique comment il est devenu le porte-étendard du groupe.

« Dans un groupe, il y a toujours un qui se détache. Et moi, j’ai eu la chance d’être le chanteur de Magic System. Je me suis positionné comme le leader pas parce que les médias l’ont voulu ainsi, mais plutôt avec l’accord de mes amis. Ils ont décidé que l’aîné soit le porte-parole du groupe. Et moi, je ne les ai pas dirigés avec un esprit de chef ou de patron, mais avec un esprit de grand frère. Un esprit de leader avec petit « l », parce que le leader, ce n’est pas celui qui s’impose à ses camarades. C’est celui qui essaie de fédérer autour de lui, qui met une vision en place et qui peut amener tout le monde à avancer. Et c’est cette vision cette sagesse, que j’ai exploitée au profit de mes trois autres compagnons ».

A noter que sa Fondation Magic System œuvre pour l’éducation en Côte d’Ivoire. Et son titre d’ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco renforce la portée de ses prises de position.

Pour rappel, Magic System, c’est 20 ans de carrière avec 16 disques d’or et 3 disques de platine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »