Accueil / Country / West Africa / Mali / Mali : des centaines de civils tués en 3 mois selon la Minusma

Mali : des centaines de civils tués en 3 mois selon la Minusma

Partagez ceci :

La note trimestrielle de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma) sur les atteintes aux droits de l’homme a été rendue publique ce mercredi. On retient que du 1er avril au 30 juin 2022, environ 682 incidents sécuritaires ont été répertoriés.

En trois mois, 317 civils ont été tués et 73 autres enlevés ou disparus. L’organisation onusienne indexe dans son rapport les groupes terroristes jihadistes comme étant les principaux auteurs de ces bavures. L’armée malienne et les groupes d’autodéfense ne sont pas non plus innocentés.

Selon le rapport, les groupes jihadistes notamment la branche sahélienne du groupe État islamique et les différentes composantes du Jnim, le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans, lié à al-Qaïda, sont également responsables de 64% des victimes entre avril et juin 2022. Les forces armées maliennes partagent une responsabilité de 26%.

En réponse, l’armée malienne rejette systématiquement les accusations d’exactions la visant et promet ouvrir des enquêtes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »