Accueil / A la Une / La situation sécuritaire au Mali inquiète les Nations unies

La situation sécuritaire au Mali inquiète les Nations unies

Partagez ceci :

Le renouvellement du mandat de la Minusma au Mali doit être décidé d’ici à la fin du mois de juin. Mais pour l’heure, les Nations unies craignent une attaque jihadiste.

Le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, a défendu les décisions du gouvernement de transition au Conseil de sécurité de l’ONU en précisant qu’il y a « une nette amélioration de la situation politique, sécuritaire et humanitaire », depuis décembre dernier.

Cependant, l’émissaire de l’ONU au Mali rappelle que la situation sécuritaire s’aggrave dans la zone des trois frontières, à la jonction du Mali, du Niger et du Burkina Faso, notamment l’augmentation des exactions contre les civils, de la part de l’armée malienne et de la part des groupes jihadistes.

« Le groupe Wagner n’apportera pas la paix au Mali », insiste le représentant américain.

Rappelons que l’armée française a quitté la base militaire de Ménaka ce lundi 13 juin.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »