Home / A la Une / Mali : Ibrahim Boubacar Keita dissout la Cour constitutionnelle

Mali : Ibrahim Boubacar Keita dissout la Cour constitutionnelle

Partagez ceci :

Le Mali au centre des attractions ces derniers jours. Le pays est marqué par de violentes contestations. Des troubles qui s’en suivent ont provoqué des morts. Dans la foulée, pour essayer de calmer les ardeurs, le président Ibrahim Boubacar Keita a annoncé la dissolution de fait, de la Cour constitutionnelle.

IBK dissout la Cour constitutionnelle en pleine crise sociopolitique dans le pays. « J’ai décidé d’abroger les licences des autres membres de la Cour constitutionnelle », a déclaré le président Ibrahim Boubacar Keita dans un discours télévisé samedi.

« Cette dissolution de facto de la Cour, nous permettra, à partir de la semaine prochaine, de demander aux autorités compétentes de nommer de nouveaux membres afin que le tribunal réformé puisse rapidement nous aider à trouver des solutions aux différends nés des élections législatives », a-t-il ajouté

Cette décision intervient après les troubles civils dans la capitale Bamako et qui ont fait quatre morts et des arrestations dans le rang de l’opposition.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »