Accueil / A la Une / Mali: l’imam Dicko dénonce « l’arrogance » de la junte et « l’orgueil » de la communauté internationale
Imam-Dicko

Mali: l’imam Dicko dénonce « l’arrogance » de la junte et « l’orgueil » de la communauté internationale

Partagez ceci :

Mahmoud Dicko a encore pris la parole. Le célèbre imam malien, devenu une icône nationale, a dénoncé jeudi le comportement des autorités de la transition et pointé du doigt « l’orgueil » de la Communauté internationale.

Les travaux du Forum sur le thème « Femmes, paix, sécurité et développement en Afrique » s’est ouvert jeudi à Bamako, au Mali. En marge de cette rencontre, l’imam Dicko s’est exprimé. Il a d’abord pointé du doigt l’inopportunité du thème du Forum au regard de la crise actuelle que traverse le Mali. Et quand il a pris le micro, il a clairement indiqué que ce qui l’intéressait, c’est bien la situation politique du pays.

« L’arrogance de nos dirigeants, je le dis ici, je vais sortir et ils vont m’interpeller, mais je le dirais, leur arrogance, et l’orgueil de la communauté internationale, c’est le peuple malien qui est en train de payer ça. C’est extrêmement grave », a-t-il déclaré.

Dénonçant « une classe politique moribonde, qui ne bouge pas, qui n’existe plus, une société civile qui a cessé d’exister« , l’imam Dicko a laissé entendre que « le peuple est trimbalé entre des gens qui veulent une transition indéfinie, des gens qui ont des principes tuent au nom de ces principes ». Avant de s’interroger: « Le peuple malien, l’Afrique entière doit assister à sa destruction, à son effondrement sans lever le petit doigt ?« 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »