Umalis Group
Home / A la Une / Il y a cinq ans, Lassana Bathily sauvait des Juifs à l’Hyper Cacher

Il y a cinq ans, Lassana Bathily sauvait des Juifs à l’Hyper Cacher

Partagez ceci :

Lassana Bathily, un nom inconnu du public français jusqu’au 9 janvier 2015. Ce jour-là, cet immigré malien, qui attendait désespérément le renouvellement de son titre de séjour, va poser un acte héroïque qui va définitivement changer son destin et le projeter sous les feux de la rampe à travers le monde.

Tout s’est passé en ce jour du 9 janvier 2015, soit deux jours après l’attaque meurtrière à Charlie Hebdo. Dans le prolongement de ces attentats particulièrement  sanglants, Lassana Bathily était pris en otage à l’Hyper Cacher, où il servait comme magasinier, par Amedy Coulibaly qui avait juré de venger les frères Kouachi rencontrés en prison auparavant.

Le destin de ce jeune malien aurait basculer tragiquement. En effet, après avoir réussi s’enfuir de l’Hyper Cacher, il était d’abord pris pour un terroriste par les hommes du RAID. Mais, c’est lui qui va plutôt les aider dans la traque puis la mise hors d’état de nuire de l’assassin Coulibaly qui semait terreur et désolation dans ce magasin juif situé Porte de Vincennes. 

Son destin vient de basculer

C’est le point de départ d’une nouvelle vie pour ce descendant des soninké, à la destine romanesque. Ce soir là, il est projeté au devant de la scène médiatique française, puis internationale. Le sans-papiers venu de Bamako quelques années plus tôt était un héros national pour les Français, adoubé par le monde entier.

Gouvernements français, malien, israélien, mais aussi le président américain d’alors, Barack Obama, le grand Rabbin de France, la fondation Wiesenthal, les polices de New York et Los Angeles l’ont plusieurs fois cité comme référence et citoyen modèle.

Naturalisé français par François Hollande peu après les attentats, il fut embauché au service des sports de la mairie de Paris. Il joue toujours au foot, vote pour la première fois et répond à de multiples sollicitations d’une société en manque d’exemples de héros. Invité à travers le monde, il est devenu le représentant idéalisé d’une intégration réussie et de la fraternité entre juifs, musulmans et chrétiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »