Home / A la Une / Mali : l’imam Dicko appelle à de nouvelles manifestations dès mardi

Mali : l’imam Dicko appelle à de nouvelles manifestations dès mardi

Partagez ceci :

Au Mali, l’opposition ne lâche pas prise. L’imam Mahmoud Dicko, le leader du mouvement du 5 juin, a appelé dimanche, la population à de nouvelles manifestations dès ce mardi dans les rues de Bamako, la capitale.

« C’est une journée décisive. Nous allons montrer que le peuple malien est un peuple debout. Qu’on n’est pas un peuple soumis ou résigné et que nous préférons mourir en martyrs que de vivre en traîtres. », a lancé dimanche l’imam Dicko.

L’opposant accuse la France de son ingérence dans la crise malienne, soutenant que le pays de Macron est « derrière les décisions de IBK ».

« Je ne suis pas un ennemi de la France mais la France doit nous respecter et nous devons du respect à la France », a-t-il affirmé. 

L’imam a de nouveau réclamé la tête du Premier ministre qu’il considère comme un opposant du peuple.

« Nous ne voulons plus de Boubou Cissé comme Premier ministre. Boubou Cissé n’est pas avec la majorité, il n’est pas avec l’opposition, encore moins la société civile », a martelé dimanche la figure de l’opposition malienne, lors d’une conférence de presse dans la capitale Bamako.

Le Mali, pour rappel, est secoué depuis juin par une crise socio-politique. Toutes les tentatives de la CEDEAO de sortir le pays de crise ont été voués jusque là à l’échec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »