Accueil / A la Une / Mort de Kadhafi : un ancien champion de boxe fait de graves révélations
Muammar Qaddafi, the Libyan chief of state, attends the 12th African Union Summit in Addis Ababa, Ethiopia, Feb. 2, 2009. Qaddafi was elected chairman of the organization. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class Jesse B. Awalt/Released)

Mort de Kadhafi : un ancien champion de boxe fait de graves révélations

Partagez ceci :

Zack Mwekassa est un ancien champion du monde de Boxe et de Kingboxing de poids lourd et lourd-leger de 37 ans. Originaire de la République démocratique du Congo, il n’est pas seulement combattant sur le ring. Il est aussi combattant de la liberté et de la cause africaine. Ce panafricaniste ne décolère pas face à tous les torts subis par l’Afrique et ses fils parmi lesquels se trouvait Mouammar Kadhafi.

Dans une vidéo réalisée récemment, il dit ouvertement que le guide de la Jamahiriya arabe libyenne a été assassiné par les occidentaux pour ses projets révolutionnaires pour son peuple et pour toute l’Afrique.

Selon lui, Kadhafi appliquait dans son pays une politique de redistribution équitable des ressources financières dont dispose la Libye. Il avait opté pour la gratuité tous azimuts : le système de santé était gratuit, le système éducatif était gratuit de la maternelle au Supérieur, la distribution du carburant était presque gratuite puisque le litre d’essence était à 0,1dollar.

La fourniture d’eau était presque gratuite grâce à un programme révolutionnaire d’irrigation.

Celui-ci, le plus grand au monde selon Zack, avait consisté à tirer l’eau depuis la mer pour arroser un pays désertique et mettre l’eau potable à la disposition de tous les citoyens.

Mouammar Kadhafi, depuis sa disparition, la Libye est devenue un Etat sans vie paisible.

L’ex-champion de boxe révèle aussi que la Libye de Kadhafi avait fait passer l’alphabétisation de 25% à 87%. C’etait le seul pays d’Afrique sans dette extérieure et dont la banque centrale appartenait à 100% à la Libye.

« La Libye était donc un pays indépendant et autosuffisant contrairement aux autres pays africains dirigés en réalité par l’exterieur », dit Zack.

C’est pour toutes ces raisons que les Occidentaux traitaient Kadhafi de dictateur car selon le Congolais, il gênait le système occidental qui a horreur de la gratuité, un système basé sur l’argent et la consommation des biens des riches par les pauvres. Mais Zack Mwekassa révèle que le projet à partir duquel l’élimination physique du leader libyen a été décidée, c’est son projet de transaction monétaire interafricaine sur le Dinar. Et cette monnaie est essentiellement conçue sur l’or. L’intérêt était de faire en sorte que les pays les plus riches soient ceux qui ont de l’or. Or l’Afrique en regorge.

Mouammar Kadhafi a été tué le 20 octobre 2011 aux abords de Syrte sa ville natale. Ils étaient aux prises avec une rébellion interne suscitée et soutenue par L’O.T.A.N dont les bombardement aériens ont été décisifs.

 » J’ai tenu à mettre au grand jour ces vérités pour que nous Africains sachions notre histoire à partir de nos propres canaux et non à travers les médias ooccidentaux », précise le champion à la fin de sa vidéo.

Zack Mwekassa n’est pas à sa première sortie au service de l’Afrique et ce ne sera pas la dernière.

Fondateur de « Mwekassance »une école de pensées pour une prise de conscience africaine. Il est penseur, conférencier, écrivain, éducateur, businessman et Ingénieur réseau informatique.

Avec Opera News




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »