Home / A la Une / Nigeria: découverte d’une nouvelle ‘usine à bébés’

Nigeria: découverte d’une nouvelle ‘usine à bébés’

Partagez ceci :

Les Babies factories, seraient devenus une affaire rentable au Nigeria. Après la découverte qui a stupéfait plus d’un la semaine dernière, une nouvelle “usine à bébés” a été découverte dans le district d’Isolo.

Cette découverte a été possible après que des agents aient trouvé sept femmes et jeunes filles enceintes qui s’en étaient échappées.

“Nous avons eu un renseignement au sujet de sept femmes enceintes qui attendaient à un arrêt de bus et nos hommes sont allés les chercher là-bas”, a déclaré Bala Elkana, porte-parole de la police de Lagos.

“Interrogées, les femmes ont dit qu’elles figuraient parmi 20 femmes qui avaient été mises enceintes dans le foyer et qu’elles s‘étaient toutes échappées lundi soir”, rapporte africanews.

Celles qui ont réussi à s’échapper oscillaient entre de 13 à 27 ans. D’après notre source, l’établissement d’Isolo où les jeunes femmes étaient retenues serait un centre de détention où ces dernières sont mises enceintes pour avoir des bébés qui sont ensuite vendus.

La police a depuis peu, lancé la chasse à la vente de bébés, ce crime « inhumain et odieux ». Le trafic humain est le troisième crime le plus répandu au Nigeria.

Le sud-est est particulièrement touché par le trafic d’enfants. Plusieurs maternités illégales ont été découvertes dans cette partie du pays ces dernières années.

Avant celle-ci, la dernière maternité illégale avait été démantelée le 19 septembre dernier par la police de Lagos, dans la ville d’Ikotun. Environ 19 jeunes femmes ont pu être sauvées grâce à cette descente.

Traduction »