Accueil / Pays / Afrique Australe / Obsèques de dos Santos : une fille de l’ex-président qualifie la cérémonie d' »d’horrible comédie »

Obsèques de dos Santos : une fille de l’ex-président qualifie la cérémonie d' »d’horrible comédie »

Partagez ceci :

Les Angolais ont rendu dimanche 28 août un dernier hommage à leur ancien président à José Eduardo dos Santos, décédé le 8 juillet à Barcelone. Une cérémonie qui a lieu au mémorial Agostinho Neto à Luanda, à laquelle ont pris part plusieurs chefs d’Etats africains. Seul hic : six enfants du Feu président ont brillé par leur absence.

Ces funérailles interviennent après plus d’un mois de bataille au sein de la famille Dos Santos. Un contentieux entre deux des filles de l’ancien président et sa veuve, Ana Paula, avait empêché durant plus d’un mois le rapatriement de la dépouille.

Conséquence : étaient seulement présents à ces obsèques les enfants que José Eduardo dos Santos a eus avec Ana Paula.

« Nous sommes fatigués des guerres intestines », a déclaré Jociana Dos Santos, l’une des filles, s’exprimant au nom de la famille, au micro de RFI.

« Pour mon père, rien n’était plus important que la famille, il était toujours très optimiste, tourné vers le futur, un futur dans lequel nous serions unis. Au nom de ma famille, je remercie le gouvernement d’avoir rendu possible ce jour pour célébrer un grand homme. »

Les six autres enfants, issus de précédentes unions, n’ont pas assisté à la cérémonie. « C’est désolant, mais notre famille, c’est le MPLA, le parti ! Et quand le chef du parti meurt, le deuxième président de la République, il faut oublier les discordes. On se doit d’être ici », confiait un cousin d’Ana Paula au micro de RFI. 

Sur les réseaux sociaux, renseigne notre source, Tshizè Dos Santos, autre fille de l’ancien président, a qualifié cette cérémonie d’« d’horrible comédie ».

A noter enfin que les funérailles nationales de l’ex-président angolais se sont tenues se sont déroulées alors que le pays attend toujours les résultats définitifs des élections générales de mercredi, dont les résultats provisoires sont contestés par l’opposition.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »