Home / A la Une / Peine de mort: la Guinée-Équatoriale sur les pas du Bénin

Peine de mort: la Guinée-Équatoriale sur les pas du Bénin

Partagez ceci :

Après le Bénin, la Guinée-Equatoriale promet d’éradiquer la peine de mort sur son territoire. Le 15 avril dernier, Teodoro Obiang Nguema, le président Equato-Guinéen, sur recommandation de la Communauté des pays de Langue Portugaise (CPLP), a promis qu’il allait soumettre « bientôt » au Parlement un projet de loi pour abolir la peine de mort.

Bien que depuis 2014, le pays ait intégré la CPLP avec une « feuille de route » comprenant l’abolition de la peine de mort, la pratique d’après Koaci serait toujours en vigueur dans le pays.

« La CPLP demande à mon pays de résoudre le problème de la peine de mort, mais je ne veux pas que ça dépende seulement de la volonté personnelle du président. Ainsi, mon gouvernement soumettra bientôt cette question au Parlement, où mon parti est majoritaire. J’en suis sûr, cette proposition sera approuvée », a déclaré M. Nguema en présence du président capverdien, Jorge Carlos Fonseca, qui préside actuellement la CPLP.

Cette énième promesse serait-elle la bonne. Les mouvements des droits de l’Homme espèrent que le gouvernement mettre en place les stratégies adéquates pour l’abolition effective de la peine de mort en Guinée-Equatoriale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »