Abolition de la peine de mort: le Bénin, une fierté pour l’Afrique !

En Afrique subsaharienne, le pays de Patrice Talon se démarque. Le Bénin aurait d’après Amnesty International fait un grand bond en matière de droits de l’Homme notamment en ce qui concerne l’abolition de la peine de mort.

Dans un rapport publié le 10 avril dernier, le directeur d’Amnesty international Bénin s’est réjoui du cas du Bénin, qui se révèle être un exemple.

«C’est une fierté parce que le rapport arrive dans un contexte où le Bénin a totalement aboli la peine de mort et a pris la résolution, au 7è congrès mondial contre la peine de mort, de pouvoir être un pays leader et influenceur des autres pays d’Afrique subsaharienne…», a-t-il fait savoir.

Représentant le gouvernement à la présentation de ce rapport, le ministre de la justice Sévérin Quenum a rappelé que l’abolition de la peine de mort était « irréversible » pour le Bénin.

« L’abolition de cette pratique devient un mouvement actif universel et l’histoire comptera que le Bénin est non seulement parmi les pays abolitionnistes mais aussi parmi les premiers en Afrique à avoir définitivement tourné le dos à cette forme légale de barbarie humaine », a insisté Sévérin Quenum.


Sur le plan général, le rapport stipule qu’il n’y a pas eu d’avancée conséquente en 2018. Le rapport reste constant faisant état de 2500 peines en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *