Accueil / A la Une / Bénin : le régime de Talon accusé de ‘dérive autoritaire’
Patrice Talon_election

Bénin : le régime de Talon accusé de ‘dérive autoritaire’

Partagez ceci :

Les Béninois sont appelés aux urnes dimanche 11 avril pour élire leur président. Alors que le pays a longtemps été salué comme une démocratie exemplaire en Afrique de l’ouest, des voix s’élèvent aujourd’hui pour dénoncer une ‘dérive autoritaire‘ du régime de Patrice Talon qui brigue un second mandat. 

C’est une évidence. Aujourd’hui, le paysage politique béninois apparaît fermé.

Les organisations de défense des droits de l’Homme dénoncent un ‘rétrécissement de l’espace démocratique’.

L’opposition dit avoir été progressivement écartée du jeu politique. 

« Depuis le début de l’année, Amnesty International a recensé la convocation, l’arrestation et/ou la condamnation d’au moins douze opposants politiques et voix critiques du pouvoir », explique l’ONG dans un rapport daté de fin mars.

Amnesty International a documenté plusieurs atteintes au droit de l’homme dans son rapport publié cette semaine, notamment des atteintes au droit de réunion et à la liberté d’expression.

En cinq ans, les indicateurs de bonne gouvernance sont passés au rouge.

Le pays a également perdu 17 places dans le classement annuel de Reporters sans frontières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »