Home / A la Une / Pitso Mosimane : un modèle de réussite d’entraineurs africains

Pitso Mosimane : un modèle de réussite d’entraineurs africains

Partagez ceci :

Pitso Mosimane a réussi là où les autres ont échoué. L’entraineur sud-africain a mis fin à l’attente de sept ans d’Al Ahly pour son neuvième titre record de la Ligue des champions de la CAF. Le succès vendredi face au Zamalek a confirmé tout le bien que beaucoup pensent de lui.

A 56 ans, Pitso Mosimane est un homme comblé. Le succès professionnel est au rendez-vous. Vénéré chez lui en Afrique du Sud et à travers le continent après un passage réussi de sept ans et demi avec Mamelodi Sundowns , Pitso Mosimane a décroché sa seconde ligue africaine des champions comme entraineur. Historique !!!

Mais près de huit ans plus tard, Mosimane avait transformé ses détracteurs et ses sceptiques en admirateurs après avoir remporté 11 titres, dont cinq titres de champion et la très convoitée Ligue des champions et Super Coupe de la CAF.

Alors que Mosimane et Sundowns montaient sur le continent et dans le monde, leurs rivaux ont commencé à en prendre note. Ainsi, quand Al Ahly s’est séparé de l’entraîneur René Weiler au milieu de la saison, alors qu’il était au bord d’un triplé, Mosimane était le premier objectif du club.

En moins de deux mois à Al Ahly, Mosimane a déjà remporté la couronne de Premiership égyptienne et maintenant la ligue africaine des champions. Une preuve selon certains que des entraineurs de talent, ça existe et on peut leur faire confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »