Accueil / Pays / Afrique Centrale / RDC : dans la tourmente, le conseiller stratégique de Tshisekedi démissionne

RDC : dans la tourmente, le conseiller stratégique de Tshisekedi démissionne

Partagez ceci :

Proche du pouvoir, et embourbé dans un scandale depuis la publication, le 15 septembre par le journal suisse Le Temps, d’une séries de vidéos dans lesquelles il déclare à des pseudo-investisseurs, être en mesure faciliter l’accès aux mines de son pays, Vidiye Tshimangan vient de rendre sa démission, sur fonds d’accusations de corruption.

« J’ai déposé ma démission ce matin auprès du chef de l’État. Une décision mûrement réfléchie afin d’avoir toute la liberté de dénoncer et lever le voile sur les commanditaires de cette machination. Et ainsi démontrer, preuves à l’appui, les manipulations et détournements de mes propos », a-t-il annoncé à Jeune Afrique.

Dans une séquence vidéo devenue virale sur la toile, on peut entendre le conseiller stratégique du président congolais, Felix Tshisekedi, dire en ces termes:

« Vous allez investir vos 200 millions. Vos 200 millions sont à vous. Vous devez faire du profit. Nous allons partager les parts de la société. Pas pour mes beaux yeux, mais parce que je vous apporte de la sécurité », entend-on le dire.

Ignorant qu’il était piégé, Vidiye Tshimanga était aperçu autour d’une table dans un restaurant londonien en plein mois de juillet avec de mystérieux investisseurs, un homme et une femme.

A souligner que vendredi matin, la présidence congolaise a publié un communiqué. Sans citer le nom du conseiller Vidiye Tshimanga.

Cette déclaration assure que « toute personne, y compris au sein du cabinet du Président de la République, dont le comportement avéré aura enfreint la loi, la déontologie de sa fonction ou le règlement d’ordre intérieur du cabinet, subira la rigueur de leurs effets ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »