Accueil / A la Une / RDC: le cri d’alarme de 670 anciens soldats à l’endroit de Félix Tschisekedi

RDC: le cri d’alarme de 670 anciens soldats à l’endroit de Félix Tschisekedi

Partagez ceci :

670, c’est le nombre de soldats démobilisés qui réclament leur intégration au sein des FARDC. Ces derniers se sont regroupés dimanche dans la province du Kwilu plus précisément dans la ville de Kikwit pour solliciter l’aide du chef de l’État congolais Félix Antoine Tschisekedi.

Selon la radio Okapi, ces 670 anciens soldats démobilisés estiment être abandonnés a leurs propres sorts par les autorités congolaises.

Ils supplient le chef de l’État, chef suprême du commandement militaire à peser de tout son poids pour qu’ils puissent intégrer l’armée nationale comme lui même l’avait affirmé dans deux de ses discours.

« Pendant une année et sept mois, nous demeurons sans suite favorable. Nous nous demandons, le président de la République dans ses deux discours a donné l’ordre que nous devons tous intégrer l’armée de notre pays. Mais nous sommes ici regroupés sans ration, sans tenue; nous sommes jusque-là en tenue civile, sans assistance de la part de l’État congolais », a indiqué Lwasangu Musasa Daniel, commandant en second de ce bataillon.

Par Henri AKODO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »