Home / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire / Retour avorté, Guillaume Soro finalement en Espagne

Retour avorté, Guillaume Soro finalement en Espagne

Partagez ceci :

Guillaume Soro a des journées troubles. Après avoir manqué son atterrissage lundi à Abidjan, L’ex-président du parlement ivoirien, est finalement reparti vers l’Europe, et particulièrement en Espagne, un pays qui a accepté de l’accueillir.

A en croire la presse ivoirienne, des pressions auraient été exercées sur Accra pour qu’il interdise à l’ex-chef rebelle de séjourner sur son territoire. D’accra, Guillaume Soro est parti en direction des Canaries dans un premiers temps avant de rejoindre l’Espagne.

Un séjour espagnol puis, il rejoindra la France « d’autant plus qu’une partie de la famille du président Guillaume Soro vit en France » révèle à RFI, Franklin Nyamsi, un de ses conseilleurs de Soro. L’homme est annoncé également à Bruxelles en Belgique.

« Le forfait après le crime, aux dernières heures j’apprends que je suis l’objet d’un mandat d’arrêt international. Qui aurait cru cela possible pour l’homme providentiel venu du FMI » a commenté, Guillaume Soro sur twitter.

L’ancien président de l’Assemblée nationale qui a séjourné en Europe depuis environ six mois est la première personnalité a annoncé sa candidature à la présidentielle de 2020. Mais le mandat d’arret lancé contre lui pourrait siffler la fin de ses ambitions présidentielles pour l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »