Umalis Group
Home / A la Une / Guillaume Soro, désormais ‘persona non grata’ sur le sol français

Guillaume Soro, désormais ‘persona non grata’ sur le sol français

Partagez ceci :

La France ne veut plus de l’ancien Premier ministre ivoirien sur son territoire. Guillaume Soro est désormais indésirable dans le pays dirigé par Emmanuel Macron. « Il n’a pas à créer le désordre et sa présence n’est pas souhaitée, sur notre territoire, tant qu’il se comportera de cette manière », a dit le président français en référence à l’appel à l’insurrection en Côte d’Ivoire lancé le 4 novembre 2020 depuis la France par l’ancien Premier ministre.

Un appel qui avait suscité la colère des autorités ivoiriennes. Abidjan avait demandé à Paris de réagir.

Dans l’entourage du président français, on expliquait alors avoir fait passer un message à Guillaume Soro, l’appelant « à ne pas confondre opposition politique et coup d’Etat ».

Mais les autorités françaises sont visiblement allées plus loin. Elles auraient demandé à l’ancien chef rebelle de quitter le sol français. Ce qu’il aurait fait.

Mandats d’arrêt

Que se passerait-il si Guillaume Soro venait à regagner la France ? Pourrait-il être arrêté ?

Selon un document que RFI s’est procuré, la justice ivoirienne a en tout cas transmis ce mercredi aux autorités françaises des mandats d’arrêts contre Guillaume Soro et trois de ses proches qui résideraient en France.

Parmi eux, Moussa Touré, son directeur de communication et Abdoulaye Fofana, son aide de camp. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »