Retour triomphal des Fennecs: le trajet de l’avion suivi sur les smartphones

Partagez ceci :

Ils ont été accueillis samedi en fanfares dès l’atterrissage de leur avion dans l’après-midi à l’aéroport d’Alger. Ceci, après leur sacre en finale de la CAN 2019 face au Sénégal (1-0). Les Fennecs, sacrés champions d’Afrique, ont eu droit à un bain de foule de la part des dizaines de milliers de supporteurs qui suivaient le trajet de l’avion sur leur smartphone à l’aide d’une application de trafic aérien.

Ces derniers ont suivi leur vol depuis son décollage du Caire samedi matin.

Un supporter a expliqué au micro de RFI, qu’il avait finalement perdu la trace de l’avion, quelque part au-dessus de Tizi Ouzou, en Kabylie, à 80 km, à l’est d’Alger.

Pour lui, cela signifiait que l’avion était passé en dessous des 7 000 mètres d’altitude et n’était donc plus détectable par la couverture radar de son application.

Les joueurs de l’équipe d’Algérie sont montés à bord d’un bus à impériale qui a pris la direction du centre d’Alger.

Il leur a fallu presque 5 heures pour atteindre le Palais du peuple où ils ont été reçus officiellement ce soir par le président par intérim Abdelkader Bensalah.

Encadré par des motards, des véhicules de police et de gendarmerie, le bus des Verts a pourtant eu beaucoup de mal à parcourir la vingtaine de kilomètres qui séparent l’aéroport d’Alger centre.

Une longue attente et quelques déceptions…
Des milliers de supporters étaient massés le long de l’autoroute et sur les grandes places du centre-ville, pour espérer voir passer les héros de la soirée d’hier. Comme la veille pour le match, les Algérois sont venus en famille, avec des enfants, avec des amis, chacun avec un drapeau, un maillot ou un peu de maquillage vert et rouge sur les joues. L’objectif pour eux, c’était de faire la fête avec les Fennecs et avec Djamel Belmadi, l’entraîneur. Un entraîneur que beaucoup de supporters espèrent voir rester à la tête de l’équipe pour quelques années.

Si l’attente a été longue, la joie elle a été de courte durée, près du Palais du peuple, à la fin du premier parcours des Verts, les supporters étaient très déçus de n’avoir pu apercevoir qu’un bout de la tête du capitaine Riyad Mahrez

RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *