Série de braquages au Togo: la LCT épingle les banques et leurs personnels

Partagez ceci :

Les braquages au Togo prennent une ampleur très inquiétante. S’il est vrai que les premières cibles sont les commerçants, il n’en est aucunement moins que la population dans son ensemble n’est épargnée. A qui assigner la responsabilité de cette situation qui sème la psychose au sein de la population ?

Le modus operandi est à peu près toujours le même. Des clients qui viennent de retirer une somme en espèces au guichet d’une banque sont dépouillés à la sortie ou suivis et attaqués un peu plus tard.

Selon la Ligue Togolaise de Consommateurs (LCT), les responsabilités sont partagées entre les banques, le ministère de la Sécurité et les députés. Chacune de ses entités se doit de prendre ses responsabilités.

Alors que le Général Yark Damehane est le plus interpellé par nombres d’acteurs dans cette situation, la LCT veut quant à elle, veut mettre l’accent sur la responsabilité des banques.

« En effet, il est très suspecte que des individus ne travaillant pas à la banque soient parfaitement au courant des opérations qu’effectuent les clients et, les braquent, une fois ces opérations faites, en les dépouillant d’importantes sommes d’argent », indique la Ligue dans une déclaration rendue publique ce 15 juillet.

L’association dirigée par M. Emmanuel Sogadji a ensuite invité « les dirigeants des Banques à veiller pour éviter que d’éventuels complices ne puissent se trouver au sein du personnel pour jouer un rôle de facilitation dans la commission de ces actes de grand banditisme ».

La LCT demande par ailleurs, aux« autorités en charge de la sécurité et de la protection des populations à faire face à leur responsabilité car leur défaillance se révèle insupportable ».

Les élus de la nation n’ont pas été épargnés par la déclaration de la Ligue. « Il appartient aux députés en effet, d’interpeller le Ministre en charge de la sécurité à venir s’expliquer sur ces braquages qui ont cours dans notre pays » a rappelé l’association de défense des droits des consommateurs.

One thought on “Série de braquages au Togo: la LCT épingle les banques et leurs personnels

  1. Bonjour,
    Il ya juste un fait que je ne comprends pas. Quand vous allez toucher un chèque, il y a souvent deux personnes que la banque appelle : le gestionnaire du compte et l’émetteur du chèque. Comment se fait-il que les infos précises sur les montants soient connus des malfrats? Comment se fait-il qu’il soit aussi compliqué de traquer ces auteurs d’actes de criminalité?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *