Showbiz: après Dj Arafat, Koffi Olomide à la barre !

TAB Group Business
Partagez ceci :

Qu’arrive-t-il donc aux artistes Africains ? Après l’ivoirien Dj Arafat devant les tribunaux, c’est au tour de la star de la rumba congolaise, Koffi Olomidé, d’y faire face.

Très souvent dans les mailles de la justice pour ses déboires, l’artiste doit se retrouver à nouveau devant la justice française pour agression et séquestration.

L’artiste de son vrai nom Antoine Christophe Agbepa Mumba est soupçonné d’avoir agressé et séquestré quatre de ses danseuses dans un pavillon à Paris dans le cadre d’un de ses concerts.

L’affaire qui remonte entre 2002 et 2006 a été déjà plusieurs fois renvoyée.

Pour rappel, l’artiste, la soixantaine dépassée, s’est à plusieurs reprises, retrouvé dans des scandales dont le dernier, d’après koaci.com, en 2016 où il assénait devant les écrans un violent coup de pied à une de ses danseuses.

La star qui, à plusieurs fois, a échappé à ses ennuis judiciaires, avait été renvoyée le 31 janvier dernier en correctionnelle par une juge d’instruction pour ces accusations.

L’artiste pourra -t-il encore échapper à cette énième condamnation ? Nous ne serons situés qu’après la délibération de la justice française.