Accueil / Pays / Afrique Centrale / « Si vous êtes un homme, venez m’affronter face à face », le président burundais fait craquer la toile
Évariste Ndayishimiye

« Si vous êtes un homme, venez m’affronter face à face », le président burundais fait craquer la toile

Partagez ceci :

« Que les Maconco remettent leurs épées au fourreau. Parce qu’ils n’y arriveront jamais. Qui est cet homme qui peut oser ? Qu’il vienne m’affronter, je vais le terrasser au nom de Dieu ». Ces propos sont ceux du président burundais, Évariste Ndayishimiye, devant les magistrats burundais, à Gitega vendredi. Un extrait d’un discours au ton menaçant, à l’endroit de ceux qui auraient des velléités de coup d’État.

Alors que des rumeurs dans ce sens circulent régulièrement, de nombreux internautes burundais estiment que c’est une allusion très claire à son Premier ministre Alain-Guillaume Bunyoni.

Avec le grade de général comme lui, ce dernier est son compagnon de lutte pendant les années de guerre civile au Burundi, souvent présenté comme l’un de ses concurrents.

« Ceux qui font le coq en disant n’importe quoi, dites-leur que Ndayishimiye a déjà rencontré de grands défis ! Ces prétentions ne sont rienDites-leur : « Si vous êtes un homme, allez l’affronter face à face. » Que personne ne vienne plus vous angoisser avec ça. Je peux vous l’assurer, il n’y aura plus de coup d’État au Burundi ! Il n’y aura plus de guerre, Dieu en est témoin.« 

Le président s’est plaint à plusieurs reprises d’être « seul », et de ses collaborateurs qui ne l’aident pas ou sabotent son action en vue du développement du Burundi.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »