Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Sommet Ticad: boycott d’Umaro Cissé Emballo, les raisons
Umaro Sissoco Embalo,8

Sommet Ticad: boycott d’Umaro Cissé Emballo, les raisons

Partagez ceci :

Président de la Guinée-Bissau et par ailleurs président en exercice de la CEDEAO, Umaro Sissoko Embalo a refusé de participer à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) qui s’est tenu ce week-end en Tunisie. Ce boycott est lié à la présence du chef du Front Polisario à cet événement.

Le sommet du Ticad s’est déroulé du 27 au 28 août à Tunis avec quelques absences de taille notamment celle du président bissau-guinéen, Umaro Sissoko Embalo.

En guise de protestation contre l’invitation du chef des séparatistes du Front Polisario du Sahara Occidental, le président en exercice de la CEDEAO a refusé de participer à ce sommet.

En effet, la présence du chef du Front Polisario, Brahim Ghali, qui prône l’indépendance du Sahara Occidental vis à vis du Maroc, avait courroucé les autorités du Royaume chérifien qui ont même rappelé leur ambassadeur de Tunisie pour protester contre cette présence.

Cette décision du président bissau-guinéen vient donc en soutien au Royaume du Maroc qui considère le Sahara Occidental comme son territoire.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »