Accueil / A la Une / Tchad: Mahamat Idriss Deby dément les accusations de l’influence de la France
Mahamat Idriss Deby

Tchad: Mahamat Idriss Deby dément les accusations de l’influence de la France

Partagez ceci :

Président de la transition au Tchad depuis avril 2021 à la suite du décès de son feu père, Idriss Deby Itno, Mahamat Idriss Déby est revenu dans une interview exclusive sur les circonstances du décès de son père. Il réfute les allégations selon lesquelles, ce sont les militaires tchadiens mécontents qui ont assassiné l’ancien président Idriss Deby Itno.

Alors que les circonstances du décès de l’ancien guide tchadien, Idriss Déby Itno reste toujours floue, le nouvel homme fort du Tchad, Mahamat Idriss Déby assure que son père a été bel et bien assassiné par les rebelles. Accusé d’avoir orchestré un coup d’état institutionnel pour accéder au pouvoir, le locataire du palais de N’djaména affirme qu’il n’en est rien.

« Un coup d’État, c’est quelque chose de prémédité et ce qui s’est passé au Tchad, personne ne l’a prévu et c’est pour ça d’ailleurs que l’Union Africaine soutient aujourd’hui cette transition », souligne-t-il au micro de France 24. Par ailleurs il réfute que sa prise de pouvoir a été orchestré savamment par le président Emmanuel Macron et clame haut et fort que son pays est souverain.

« C’est un choix qu’on a fait, la France a compris ce choix », affirme-t-il, « ce n’est pas la France qui a fait ce choix », a-t-il précisé.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »