Home / A la Une / Tchad: Mahamat Idriss Déby promet un dialogue national inclusif

Tchad: Mahamat Idriss Déby promet un dialogue national inclusif

Partagez ceci :

Après une journée de mardi très mouvementée dans la capitale Ndjamena, le nouvel fort du Tchad, le général Mahamat Idriss Déby prend la parole. Un premier discours officiel aux allures d’un hommage à son défunt père et de promesses aux Tchadiens hostiles à la junte militaire au pouvoir.

Mahamat Idriss Déby a préféré marcher sur des oeufs. Sans mot dire sur la manifestation sanglante qu’il y a eu ce mardi à Ndjamena, le fils de l’ex-président tué il y a une semaine, a appelé à la retenue: « Notre pays est au carrefour de son histoire. Ce moment crucial pour la Nation tchadienne engage le CMT à faire preuve de responsabilité et de pondération. Aucun État ne peut prospérer dans un environnement marqué par le désordre, l’anarchie et le chaos .»

Ensuite, il a rendu hommage à son père, le maréchal Idriss Déby Itno, avant d’expliquer les raisons pour lesquelles il était nécessaire que les militaires prennent le pouvoir. « Les hauts dignitaires de nos forces de défense et de sécurité n’ont pas eu d’autre choix que d’emprunter la voie qui s’imposait à tous dans ce contexte exceptionnel d’un chaos généralisé annoncé et d’implosion du pays », a indiqué le général Mahamat Déby qui a ajouté que le président de l’Assemblée a renoncé à assumer ses responsabilités constitutionnelles, promettant d’organiser un dialogue national inclusif durant les 18 mois de la transition.


Réagissant aux événements sanglants ayant marqué cette journée de mardi au Tchad, le président français Emmanuel Macron s’est voulu clair: « Je suis pour une transition pacifique démocratique inclusive, je ne suis pas pour un plan de succession. Et la France ne sera jamais aux côtés de celles et ceux qui forment ce projet« .

Reste à savoir si cette annonce prend également en compte les rebelles du FACT avec lesquels le pouvoir de Ndjamena avait déclaré dimanche qu’il ne négocierait pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »