Thando Hopa, le mannequin albinos qui sublime le magazine Vogue

Partagez ceci :

Encore victimes de crimes ritualistes dans certains pays du continent, les albinos ont conquis tant bien que mal presque tous les secteurs d’activité. Dans le monde de la mode, les albinos émergent de plus en plus. Après Vogue Africa qui mettait en couverture le mannequin masculin albinos, Shaun Ross, c’est autour de Vogue Portugal d’emboiter les pas.

Pour son numéro d’avril 2019 Vogue Portugal a mis en avant le mannequin Thando Hopa.

Le mannequin devient ainsi la première femme albinos à apparaître sur la couverture du magazine Vogue, toutes éditions confondues.

Pour la jeune sud-africaine, c’est un rêve qui se réalise.

« Un jour, j’ai dit à un ami proche que ce serait vraiment superbe de voir une femme albinos sur une couverture de Vogue mais je n’aurais jamais imaginé que cette femme serait moi. ‘Nous sommes les personnes que nous attendions.’ Je suis très émue car j’assiste à ce progrès et j’ai l’opportunité de prendre part à cette histoire et ce récit progressistes. Je suis arrivée à un point de ma carrière où j’apprécie toutes les parcelles de mon corps, en sachant que, peu importe où je vais, mon existence, telle qu’elle est aujourd’hui, a toujours été et sera toujours suffisante. Merci à Vogue Portugal de m’avoir fait entrer dans l’histoire par la petite porte », a posté le mannequin sur sa page instagram, rapporte Afriquefemme.

D’après notre source, Thando Hopa n’est pas la seule africaine à l’honneur.

En deuxième couverture, est mis en avant le mannequin sud-soudanaise Alek Wek, dont la renommée est tout aussi internationale.

Résultat de recherche d'images pour "thando hopa vogue"