Togo: lâché par ses pairs, Mgr Kpodzro peut-il compter sur la C14 ?

Partagez ceci :

Dans un communiqué publié en début du mois de juillet, la Conférence des Évêques du Togo (CET) a décliné toute sa responsabilité par rapport aux sorties médiatiques de Mgr Phillipe Fanoko Kpodzro, en prélude aux élections municipales du 30 juin au Togo.

Le communiqué sanctionnant la rencontre des évêques du Togo, vraisemblablement consacré rien qu’aux positions prises par leur pair, a indigné plusieurs acteurs.

S’il y a bien une cause que défend le prélat, c’est celui du peuple, celui de la démocratie au Togo, a réagi la C14, en rescousse à l’homme de Dieu.

COMMUNIQUE DE LA COALITION C14

L’instauration d’une véritable démocratie au Togo et l’alternance au sommet de l’Etat constituent des
préoccupations viscérales pour tous les Togolais. C’est pourquoi les populations n’ont jamais cessé
d’appeler l’Opposition togolais à une unité d’action pour y parvenir
Par le vote qu’ils ont exprimé lors des dernières élections locales, les Togolais ont une fois encore
réaffirmé que l’unité d’action de l’Opposition est une nécessité incontournable
C’est pour aider à la réalisation de cette unité d’action que Mgr Philippe Fanoko KPODZRO s’est
engagé corps et âme à interpeler les acteurs de l’Opposition démocratique à travers ses prises de
positions et ses différentes rencontres avec lesdits acteurs.
Aux lendemains des dernières élections locales, l’urgence est à la concrétisation de l’unicité d’action
pour l’alternance en 2020. A cet effet, la C14 voudrait exprimer toute son appréciation des efforts que
déploie l’Archevêque émérite de Lomé.
1) Pour la C14, les déclarations et prises de positions de Mgr Philippe Fanoko KPODZRO se
situent dans la droite ligne du combat qu’il mène pour la démocratie au Togo, au nom de sa foi
chrétienne, depuis la Conférence nationale souveraine et qui lui a valu sévices, humiliation et
exil
2) Dans ses interventions, Mgr KPODZRO a toujours voulu s’adresser au cœur de chaque
Togolais dans un pays qui est en train d’aller à la dérive et où l’argent public est utilisé pour
organiser l’achat des consciences et la fraude électorale à grande échelle et où, contrairement
aux prescriptions de la Conférence des Évêques, le choix des candidats ne se fait pas sur la base
de la compétence, de l’honnêteté et de l’engagement au service des populations.
3) Dans cette optique, la C14 considère qu’en appelant à l’union sacrée des forces favorables au
changement et à l’alternance, Mgr KPODZRO n’a fait que sacrifier au devoir de vérité d’un
père envers ses enfants dans l’intérêt du bien commun.
La Coalition de l’Opposition Togolaise C14 tient en conséquence à saluer le courage dont Mgr Philippe
Fanoko KPODZRO a toujours fait preuve et à lui exprimer son total soutien et sa solidarité dans le
combat exemplaire qu’il mène depuis près de 30 ans pour la délivrance des populations togolaises.
La C14 invite tous les Togolais de l’intérieur comme de l’extérieur ainsi que tous les amis du Togo à
ne pas baisser les bras et à s’inspirer des actes et des paroles que le Dieu Tout Puissant nous adresse à
travers son serviteur Mgr Philippe Fanoko KPODZRO, pour poursuivre avec encore plus de
détermination, notre noble lutte pour l’alternance et le changement pacifique sur la Terre de nos aïeux.

Fait à Lomé le 17 Juillet 2019

Pour le Coalition C14,
La Coordinatrice,
Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *