Togo : le classement Doing Business, une opération politicienne ?

TAB Group Business
Partagez ceci :

Les réactions continuent à la suite de la publication du dernier Rapport Doing Business de la Banque mondiale dans lequel le Togo gagne 40 points. Peut-on se fier à ce classement ou est-ce un avant-goût de la campagne pour les présidentielles 2020 ?

Le président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) reçu ce lundi matin dans une émission émet des doutes sur l’exactitude de ce rapport qui classe le Togo en tant que premier pays africain le plus réformateur et le troisième dans le monde.

« Si c’est vrai, je suis heureux pour le Togo. Si le Togo a assaini le climat des affaires de sorte que les investisseurs peuvent se bousculer aux portes du Togo, je suis content, mais j’en doute. Je me demande si ce n’est pas une opération politicienne à l’approche de l’élection présidentielle », explique Jean-Pierre Fabre.

Vis-à-vis de ce classement, que dire du rapport de Transparency International qui classe le Togo dans la catégorie « des pays les plus corrompus du monde ? », s’interroge-t-il.

Pour l’ex-chef de file de l’opposition togolaise, le Togo « n’est pas attractif pour les investisseurs, aucun investisseur sérieux ne risquerait ses fonds pour y investir ».